"Qu’emporteriez-vous si la maison brûlait ? - J’emporterais le feu" - Isabelle Bonté-Hessed2


Vernissage et signature du livre d’Isabelle Bonté-Hessed2 
le jeudi 19 Avril à partir de 18h30

Exposition personnelle du 20 Avril au 12 Mai 2018

Galerie de la Voûte
42 Rue de la Voûte - 75012 Paris M°/Tram Porte de Vincennes
Contact Galerie : Thomas +33 (0)6 09944960

Exposition personnelle d’Isabelle Bonté-Hessed2

« Le feu est de ces réalités privilégiées qui comptaient - qui comptent encore - parmi les plus chargées de rêves et d’humanité » ( Bachelard in « La psychanalyse du feu »). 
Isabelle Bonté-Hessed2 sensible à ce problème du feu, à son origine, à sa conquête, à sa valeur, bref, à sa symbolique, est allée sur les traces de ce philosophe, dans une tentative de répondre à la question « Qu’est-ce que le feu ? ».

Comme un hommage, cette exposition commence par des portraits en paraffine de Bachelard. Ces peintures dévoilent la figure du philosophe qui, tel un fantôme, surgit du lointain, par sa présence entre lumière et ombre, entre oubli et mémoire.
Portrait en paraffine de Bachelard, sur panneau de bois noir (100 x 70 cm)
Le feu est un élément qui fait rêver ; le feu de cheminée réveille en nous à la fois des peurs et des chaleureux souvenirs. Il est un objet précieux, sacré, digne de respect, un objet que l’on ne doit pas toucher. Alors comment se l’approprier afin de le connaître ?

Point d’orgue de cette exposition, une série de cercles à broder montre cette transformation par le feu de l’ouvrage de Bachelard : des formes noires suggérant des territoires éclatés. Ces pages brûlées de « La psychanalyse du feu » portent l’interrogation autour de cet élément.
Le livre brûlé devient matière, et l’acte de brûler, créateur. Chacun peut se réapproprier cet objet, le recomposer et réécrire une histoire. Ainsi qu’est-ce qu’un livre ? Qu’est-ce que l’acte de lire, comment le définir ? 

Une bibliothèque de livres en paraffine, entre parole et silence, poursuit cette interrogation. Le livre dont la forme devient fantomatique, attire l’attention sur sa matérialité, sa densité physique, sa position dans l’espace.

Et alors le feu ? Dans cette exposition, il incarne aussi bien la disparition que la renaissance. 
Et à travers le cheminement dans ces œuvres, la Galerie de la Voûte est comme habitée, hantée, marquée de signes, de créations dont la brûlure et la paraffine incarnent la force et la fragilité. Un nouveau récit se crée. A la frontière de l’oubli, de la disparition, la galerie, -devenue maison -, renferme des souvenirs, des secrets. 
Différentes intensités lumineuses, de l’obscurité à la lumière éblouissante, renforcent l’impression d’une métamorphose au coeur des oeuvres présentées. 
 Une poésie du simple, du peu, du petit, du profond, - ce rien, ce trois fois rien, qui se risque à devenir le tout de la disparition -, nous emmène vers des oeuvres qui ouvrent à des mondes fragiles, en voie d’extinction... se risquant aux confins de la représentation.
C’est ainsi qu’Isabelle Bonté-Hessed2 a conçu son musée de la disparition, son cabinet de curiosité.

Les Pierres de la disparitions, nous laissent songer à une matière mystérieuse, précieuse. Ces pierres symbolisent des éléments à conserver, tels des vestiges, des objets de collection, et pourtant, résidus d’un effacement.


Les îles abandonnées témoignent de ces lieux oubliés dont les formes attirent par leur couleur blanchâtre et translucide. De cet effacement progressif, l’artiste les redonne à voir. Elle fait remonter à la surface ces terres enfouies.

Où sont les parfums enivrants des fleurs disparues ?, évoque ces espèces menacées. L’artiste a constitué un herbier, fait d’un embossage à peine visible, pour donner à voir cette disparition et préserver la mémoire de ces plantes.

Au fond du corridor, à l’intérieur d’un livre brûlé, une plante émerge des cendres. Celle-ci rappelle que dans la disparition, un nouveau monde se forme. 
Et comme nous dit Bachelard “« Tout perdre pour tout gagner. La leçon du feu est claire » (in La psychanalyse du feu).

Le feu d’Isabelle Bonté-Hessed2 n’est pas une destruction mais une renaissance.. L’objectif n’est pas de faire disparaître mais de faire apparaître autrement.

Ainsi, dans cette exposition, se perçoit plusieurs stades de transformation, un cycle de la matière au fil du parcours. Les oeuvres, fragments, apparaissent à la fois comme des petits riens, des résidus, des éléments sans importances et comme des formes merveilleuses. 
Les thèmes : le feu, l’effacement ou le recouvrement, la disparition et la mémoire se manifestent de différentes manières. 



Alors rêvons ; rêvons devant ces cendres.


Pauline Lisowski / commissaire de l’exposition.

> http://www.lecorridordelart.com/
> http://paulinelisowski.wixsite.com/critiquedart-curator
> https://artpaysagenature93.wordpress.com/

Cette exposition s’accompagne de l’édition d’un livre : “ (La psychanalyse du feu) “ ( *) édité par Les Editions de l’Œil, sur la création d’Isabelle Bonté-Hessed2.

Exposition du 20 Avril au 12 Mai 2018, à la Galerie de la Voûte (42 Rue de la Voûte, 75012 Paris)

Vernissage et signature du livre d’Isabelle Bonté-Hessed2 : 19 Avril, 18h30 – 21h30

En parallèle, exposition au C.A.C.-Passages, Centre d’Art Contemporain de Troyes,
du 10 Avril au 30 Avril 2018.
Soirée « Passages Nocturne » en lien avec le FRAC-Champagne-Ardenne, le Mardi 10 Avril. 

Signature du livre les Samedi 21 Avril, 28 Avril, 5 Mai (16h à 18h30)

( *) Le titre évoque l’ouvrage de G.Bachelard 

Isabelle Bonté-Hessed2 est une artiste plasticienne et vidéaste dont le travail porte sur la mémoire, la disparition et l’effacement, dans une prise de position vis-à-vis de l’art et son histoire.
La paraffine, l’encre noire et les supports numériques sont ses alliés.
Ayant un parcours atypique qui va des études de Mathématiques (licence 3ème année) à l’obtention d’un DEA en Philosophie, en passant par des études d’art à l’ENSBA-Paris en auditeur libre, elle accompagne ses contributions d’une réflexion singulière. À la suite de ces études commence un parcours de plasticienne, aussi bien dans l’espace public que dans des centres d’art ou des galeries.
Son parcours est international : elle expose aussi bien à Paris qu’à Bruxelles, mais aussi à Shanghaï, en Espagne, en Hollande....
Vous pouvez la suivre sur :

Sites : http://www.isabelle-bonte.com
Blog : http://lalettreadeuxvisages.blogspot.com/
Facebook : https://www.facebook.com/PlasticienneIsabelleBonte

Derniers articles de presse :

- MCD #77  : "La politique de l’art" (Mars 2015) : article de Marie Gayet. http://www.digitalmcd.com/mcd77-la-politique-de-lart/
- Article d’Emmanuel Mahé : Les pratiqueurs de nuages contemporains 
- Interview de la galerie Leyden Gallery : http://vimeo.com/19624899 
(visite de l’atelier sur rdv à Paris XIII, métro Olympiades)

Expositions collectives et personnelles et commandes publiques

Du 19 Avril
au 13 Mai 2018 Exposition solo à la Galerie de la Voûte
42 Rue de la Voûte, 75012 Paris
Vernissage le 19 Avril.
(Commissariat Pauline Lisowski)
10 Avril Exposition an C.A.C. - Passages, Centre d’Art
Contemporain de Troyes.
Soirée " Passages Nocturne " en lien avec le FRAC-
Champagne-Ardenne
Du 28 Septembre 2017
au 8 Janvier 2018 Exposition : Agoramania - La ville dans tous ses états
(37 rue de Turenne, 75003 Paris).
Commissaire d’exposition : Florence Guionneau-Joie.
Artistes exposés : Anna Malagrida, Bertille Bak, Erik
Sjodin, Isabelle Bonté-Hessed2, Julien Berthier,
Lucy+Jorge Orta, Stéphane Couturier, Tadashi
Kawamata, Thierry Boutonnier.
3 Déc. 2016 au
14 Janv. 2017 Exposition collective " La femme à la Bûche ", à la
galerie " Under construction Gallery " (Paris).
Commissariat Marie Gayet et Mireille Ronarch.
10 au 27 Mars 2016 Exposition collective Noir comme une orange, à
l’espace SHAKIRAIL, (Paris). Commissariat Laurent
Quenehen.
4 au 21 Février 2016 Exposition collective CORPS/A/CORPS à la Chapelle
de Boondael (Bruxelles). Commissariat Philippe
Marchal
15 Janvier au 12 Fév. 2 Exposition collective Le propos des plantes, au
centre d’art Les Mille Tiroirs, (Pamiers/Ariège)
Commissariat Xavier Malbreil
15 Oct au 06 Déc. 2015 Exposition dans la galerie Hors-Champs, (13 rue de
Thorigny, 75003 Paris)
20 Avril au 26 Juin 2015 Exposition solo dans la galerie Gallery Begramoff ,
(Bruxelles)
3 Nov au 20 Déc. 2014 Exposition dans la galerie Gallery Begramoff
(Bruxelles).
14 Mai au 14 Juin 2014 Installation numérique Dédale de Mots,
au Centre Pompidou, Studio 13/16 (Paris)
7 au 14 Janvier 2014 "Équation différentielle stochastique" à la Maison
des Métallos ( 94 rue J-P Timbaud, 75011 Paris) :
Installation numérique basée sur les témoignages
d’ouvriers de PSA-Aulnay recueillis en 2012/2013
constituée de moulages de leurs mains.
20 Déc 2013
au 26 Janv. 2014 Présentation de la vidéo " Le voyage d’une
étincelle (VAV) ", au Guangdong Times Museum,
(www.timesmuseum.org) / Chine
19 au 22 Sept. 2013 Inauguration de la médiathèque Laval avec
l’installation " Nuage de mots ".
3 au 28 Juillet 2013 Résidence en Arménie, pour réaliser une création
numérique qui sera finalisée en 2015, pour la
commémoration du génocide. En co-production
avec"Le Cube" (Issy-les-Moulineaux) et Luys
Foundation(Érévan / Arménie).
1er et 2 Juin 2013 Installation " Dédale de mots " pour le festival
Parizone@Dream, à la Gaïté Lyrique.
2 au 14 Mai 2013 Installation " Nuage de mots ", pour le Festival " Les
Nuits du Botanique "
15 au 21 Avril 2013 Présentation du quadryptique YADOT au "
Video program " du centre d’art de Shangai : K11
Art Center Shanghai
11 au 15 Mars 2013 Résidence à l’usine de PSA-Aulnay pour le
projet "Équation différentielle stochastique"
07 Sept - 08 Oct. 2012 2ème édition du Festival de vidéo à Shanghai :" N
Minutes Video Art Festival "
24 Juillet - 15 Sept 2012 exposition à la galerie VivoEquidem (Paris)
29 Juin - 08 Juillet 2012 "le ponton sonore" au Festival DIG@RAN, en
Espagne (Val d’Aran)
15 au 17 Juin 2012 présentation de " nuagesdemots.com " à
Futur en Seine dans le village des innovation, avec
DIGITALARTI.
25 au 28 Mai 2012 œuvre participative :avec
"nuagesdemots.com" autour de la question :
"si tu n’existes pas qui suis-je ?" pour le festival
ARTLINK (Bruxelles)
Avril 2012 résidence en Espagne (Val d’Aran) pour la
préparation et la construction avec les habitants
d’un ponton sonore, pour le festival DIG@RAN.
8 Sept. - 8 Oct 2011 Festival de vidéos à Shanghai :
"N Minutes Video Art Festival"
22 Sept - 17 Déc. 2011 Installation vidéo-sonore à l’Iselp (Bruxelles) :
"fables fraîches pour un jour de fête "
8 Sept. - 8 Oct 2011 Festival de vidéos à Shanghai : " N Minutes
Video Art Festival "
24 Fév. - 28 Fév 2011 A.A.F - Bruxelles présentée par la galerie :
Gallery Garden
30 Nov - 9 Déc. 2010 " Digitalement vôtre ", temps fort pluridisciplinaire
autour de l’art numérique et du multimédia
avec une création " le ponton sonore ".
25 Oct. -22 Nov 2010 Exposition à la galerie " WebsterLeiden
ArtGallery ", à Leiden
2 Octobre 2010 Sélection Officielle Nuit Blanche-Bruxelles :
"Le souffle des mots".
30 Août - 20 Oct. 2010 Exposition à la galerie " Gallery Garden " à
Bruxelles
Juin 2010 Installation " Les boisseaux de la terre #2" à
Chilly-Mazarin,. (Essonne)
Fév. 2010 Exposition à A.A.F.-Bruxelles présentée par la
Galerie : Gallery Garden
Oct/Nov. 2009 Exposition à Bruxelles dans la Galerie :
TheGalleryGarden
Mai 2009 " Futur en Seine " du 28 Mai au 10 Juin.
à la Cité des Sciences et de l’Industrie.
Œuvre de Social Computing avec téléphone
portable : " Nuage de mots ".
Sept. 2008 Journées du Patrimoine du 20 et 21 Sept.
à L’Haÿ les Roses
Vidéo-interactive en co-production avec Le
Cube, centre de création numérique LE CUBE
Installation sonore dans les jardins du moulin
de L’Haÿ-les-Roses
Mai 2008 Exposition collective à " La Maison des Fleurs,
des Arts et de la Poésie . Dracy en Puisaye
Déc 2007 / Avril 2008 Installation/peintures dans le cadre d’une
exposition Sciences-Actualité à
La Cité des Sciences et de l’Industrie
6/7 Oct. 2007 Nuit Blanche 2007 à Paris/ Installation
multimédia
sur la Dalle des Olympiades
Sept. 2007 Festival ’Pleins Feux’, à Ivry
Juin 2007 Exposition collective autour de Primo Levi : "
Primo Levi : ombres et lumières "
Avril 2007 Au théâtre " le Proscenium ", scénographie
de danse Buto autour des sculptures de chaises,
avec Yumi Fujitani et Midô Ômura de la compagnie
Fûshi-juku
Fév. 2007 Installation dans l’espace public, près de
l’avenue de Choisy, dans le cadre du Nouvel An
Chinois
" fragile embarcadère " (chantier de pensée
publique)
Oct.2006 Exposition collective des artistes du 13ème à la
Piscine de la Butte-aux-Cailles
7/8 Oct.2006 Installation dans le quartier Bercy/Tolbiac dans le
cadre de Nuit Blanche 2006 Paris
Sept.2006 Participation à la manifestation artistique
" Pleins Feux " à Ivry :
" Œuvre au blanc / Œuvre au Noir "
Déc.2005 Exposition à Gras Savoye à Neuilly
(rétrospective 2002/2005)
Oct.2005 Exposition à la Galerie Stam rue Dauphine(Paris)
sur le thème" Un jour j’ai vu voler une chaise "
Exposition collective des artistes du 13ème arr. Rue de Tolbiac dans un bâtiment industriel.
Mai2005 Exposition aux " Frigos ", dans le cadre des 20
ans des Frigos
Février2005 Exposition collective à Asnière sur le thème du
Livre
Sept.2003 Exposition à la Galerie d’Art de Levallois
Juillet 2002 Exposition à la Galerie " Cap sur les Arts "
à Perros Guirrec
Nov.2001 Exposition à la Madeleine (Paris)
Sept.2001 Participation aux journées Portes ouvertes de
Levallois
2000-01-02-03-04 Portes ouvertes des Ateliers des " Frigos " ;
Paris 13ème